UN-Habitat Organises Training of Trainers on City Resilience Action Planning

French follows English.

Building the capacities of governments, cities, and communities to understand and plan actions that progressively reduce disaster risk and build urban resilience: a joint initiative of the UEMOA and UN-Habitat

What makes a city resilient, particularly in Africa?  How can we integrate resilience into planning and everyday management of our city?  How can we improve the quality of life and resistance to floods, droughts and other crisis, with immediate action planning and implementation?

These are some of the questions that executives from ministries and cities of Burkina Faso, Mali, Niger, Senegal, Ivory Coast, Togo, Benin and Guinea-Bissau debated with UN-Habitat representatives during a four-day CityRAP training of trainers’ session organized between 23rd and 26th of October by the West African Economic and Monetary Union (UEMOA), Department of Community Territorial Administration and Transport, headquartered in Ouagadougou, Burkina Faso.

 


Ms Aminata Sy, Director of the Community Territorial Administration, UEMOA.

 


City Resilience Action Planning, Mapping exercise – UEMOA, Ouagadougou, October 2018

 

The City Resilience Action Planning is a concrete step by step participatory tool developed by UN-Habitat which leads to the participatory design of Resilience Action Frameworks. It was built on the basis of field work undertaken in Africa between 2014-2016 by UN-Habitat and the sub-regional Technical Centre for Disaster Risk Management, Sustainability and Urban Resilience (DiMSUR) based in Maputo[1].

Through this Training of Trainers approach, participants from the 8 UEMOA countries received a detailed presentation of the methodology and its possible application in the context of their cities and communities, with the objective for them to replicate the same as they will be back to their administrations.

 

For more information: DIMSUR (secretariat[at]dimsur.org), UEMOA (comission[at]uemoa.int).

 

[1] To date, the City RAP methodology has been implemented in Chokwe, Vilankulo and Mocuba (Mozambique), Zomba (Malawi), Morondava (Madagascar) and the sub-city of Lideta in Addis Ababa (Ethiopia); and several Training of Trainers were provided in the Union of Comoros, São Tomé e Principe, Cabo Verde, Guinea Bissau and Burkina Faso.

 


 

Renforcer les capacités des gouvernements, des villes et des communautés pour planifier des actions visant à réduire les risques de catastrophe et à renforcer la résilience urbaine : une initiative conjointe de l’UEMOA et d’ONU-Habitat

Qu’est-ce qui rend une ville résiliente, en particulier en Afrique ? Comment pouvons-nous intégrer la résilience dans la planification et la gestion quotidienne de nos villes ? Comment pouvons-nous améliorer la qualité de vie et la résistance face aux inondations, sécheresses et autres crises, avec des actions immédiates?

Ces questions ont été débattues entre l’ONU-Habitat et des cadres supérieurs des ministères et villes du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Bénin et de Guinée-Bissau, lors d’une session de formation de formateurs pour l’outil CityRAP. Cette session a été organisée par l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine, Département  de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports (DATC), à Ouagadougou, du 23 au 26 octobre.

 


Mme. Aminata Sy, Directrice de l’Aménagement du Territoire à l’UEMOA

 


Exercice de planification participative, avec l’outil CityRAP,  – UEMOA, Ouagadougou, Octobre 2018

 

La planification d’actions pour la résilience urbaine (CityRAP), est un outil participatif concret développé par ONU-Habitat qui mène à la conception participative de cadres d’actions pour la résilience. Il a été construit sur la base de travaux de terrain entrepris en Afrique entre 2014-2016 par ONU-Habitat et le Centre technique sous régional de gestion des risques de catastrophe, de durabilité et de résilience urbaine (DiMSUR) basé à Maputo[1].

Grâce à cette approche de formation de formateurs, les participants des 8 pays de l’UEMOA ont reçu une présentation détaillée de la méthodologie et de sa possible application dans le contexte de leurs villes et communautés. L’objectif est que ceux-ci reproduisent la formation de retour dans leurs administrations.

 

Pour plus d’informations: DIMSUR (secretariat@dimsur.org), UEMOA (comission@uemoa.int).

 

[1] À ce jour, la méthodologie CityRAP a été mise en oeuvre à Chokwe, Vilankulo et Mocuba (Mozambique), à Zomba (Malawi), à Morondova (Madagascar) et dans la sous-ville de Lideta à Addis-Abeba (Éthiopie); et plusieurs formations de formateurs ont été organisées à São Tomé et Principe, au Cap Vert, en Guinée Bissau, au Burkina Faso et à l’Union des Comores.

UN-Habitat Organises Training of Trainers on City Resilience Action Planning